L'ostéopathie après l'accouchement

L'accouchement est un moment très intense, quelque soit le mode d'accouchement (voie basse, césarienne).

L'ostéopathie va permettre un retour à la physiologie. En effet la consultation en post-partum va permettre de traiter les tensions engendrées par l'accouchement. 

 

Le bassin va subir de nombreuses contraintes, le sacrum et le coccyx vont réaliser un mouvement de bascule pour permettre l'avancée du bébé ; les muscles du périnée servant d'appuis à sa tête, vont être très sollicités tout comme les muscles psoas. Le diaphragme va supporter une pression très importante notamment en cas d'effort de poussée...

Ainsi l'accouchement provoque un changement important au niveau physique, hormonal, psychologique. De plus, la posture subit des modifications brutales liées à l’accouchement, à la perte de poids rapide, à la fatigue, au port du bébé … qui peut entrainer des blocages.

Il est donc recommandé de faire un bilan dans les semaines qui suivent. 

 

S'il n'y a pas de douleurs aiguës, il est conseillé de consulter au bout de 6 semaines.

 

Voici quelques exemples de motifs de consultation: 

  • Douleurs de dos, de bassin, de coccyx, de symphyse pubienne...
  • Douleurs au point de péridurale (pouvant créer par la suite des douleurs lombaires) 
  • Maux de tête
  • Troubles digestifs (constipation, transit accéléré) 
  • Accouchement par césarienne : bilan de la cicatrice, qui ne devra comporter aucune adhérence après cicatrisation 
  • Déchirure, épisiotomie …
  • Troubles urinaires
  • Douleurs pendant les rapports
  • Avant la rééducation périnéale et abdominale
  • Difficultés d'allaitement ...

Écrire commentaire

Commentaires: 0